Date de parution : 03/2019
ISBN : 978-2-84385-494-1
Nombre de pages : 192
Note : à paraître le 6 mars 2019

Lisa Della Casa, évocation

Christophe Capacci

Sommaire

Lisa Della Casa (1919-2012) fut l’une des plus grandes sopranos du xxe siècle. Inoubliable interprète de Mozart et de Richard Strauss, elle marqua le monde de l’opéra de son mélange d’élégance et de naturel, de son charme mi-latin, mi-aristocratique – née en Suisse, la soprano avait des origines italiennes.

Malgré sa beauté qui lui valut le surnom d’Arabellissima, malgré une reconnaissance internationale incontestée, elle resta une femme pudique et discrète, antithèse de la diva. Tôt retirée de la scène et fuyant les interviews, elle devint une artiste culte, «Garbo lyrique» dont chaque trace sonore est précieuse à ses admirateurs et qui séduit tant par son mystère que par la magie inégalée de sa voix.

En 1990, Christophe Capacci a eu la chance d’être l’hôte de Lisa Della Casa qui, chose exceptionnelle, accepta de lui confier ses souvenirs au cours de longs entretiens. Ce volume – le premier en français consacré à la soprano – s’en nourrit.


Table

I. À Gottlieben
Souvenirs de deux séjours suisses (et inespérés) en 1990

II. L’instant de la décision
1950-1973 : Arabella ou le rôle d’une vie

III. Un père. Un mari
Enfance. Apprentissage. Amours

IV. Une carrière suisse
1943-1950 : en troupe à Zurich. Premiers pas à Salzbourg et à Vienne

V. Die Cebo
Avec Maria Cebotari (1910-1949) : admiration et filiation
L’amitié d’Anneliese Rothenberger et d’Inge Borkh

VI. Trois saisons du vivant de Richard Strauss, et au-delà
1943-1973 : dix rôles straussiens en trois décennies

VII. Mozart en temps de paix
1943-1971 : un parcours mozartien ininterrompu et contrasté

VIII. « Gut’n Abend, Meister ! »
1951-1972 : l’invitée de Munich. Du côté de Wagner

IX. Vienne, ville de la médisance. Salzbourg, festival de l’ingratitude
1947-1973 : heurs et malheurs d’une chanteuse de cour

X. New York, un second foyer
1953-1967 : les saisons américaines d’un soprano européen

XI. Des lieder et même les derniers lieder
Seule avec son pianiste : le versant méconnu de la carrière

XII. « Ist dies etwa der Tod ? »
1990-2012 : un crépuscule à l’écart du monde

Discographie
Chronologie des rôles
Index des noms


Ancien rédacteur en chef de Diapason puis d’Opéra international et directeur artistique chez Erato, traducteur du livret de La Femme sans ombre (Hugo von Hofmannsthal) pour L’Avant-Scène Opéra, Christophe Capacci est aujourd’hui conseiller artistique de l’Opéra Comique et correspondant à Paris de la Howard Greenberg Gallery (New York).