Ciboulette

Hahn

le 19/09/2013

par Didier van Moere

Géori Boué (Ciboulette), Roger Bourdin (Duparquet), Michel Hamel (Antonin), Camille Maurane (Roger), Madeleine Drouot (Zénobie), Germaine Michel (Madame Pingret), Germaine Corney (Mère Grenu), René Bourbon (Père Grenu). Ch. & Orchestre Radio-Lyrique de la RTF, dir. Jules Gressier (17 octobre 1958).
CD Forlane FOR 216872 (2 CD). Distr. DOM.

Favart a naguère montré que Ciboulette tenait la route. écoutons ce témoignage d'une époque et d'un esprit. Mais la Ciboulette délurée et sensible de Géori Boué paraît aujourd'hui un peu acide et pincée : on la préfère dans le bonus des extraits de 1952, où elle est plus fraîche. On préfère aussi l'Antonin de Raymond Amade, plus délié, à celui de Michel Hamel. Dans les deux cas, le Duparquet de Roger Bourdin, modèle de déclamation légère. Marcel Cariven dirige plus vif et plus chic que le bon Jules Gressier. Mais celui-ci est complet, avec la Poissonnière plantureuse de Germaine Michel et des Grenu pittoresques. Dans le bonus toujours, on ne manquera pas les airs de la piquante maraîchère par la créatrice, Edmée Favart... et, superbe, celui de Duparquet par Gabriel Bacquier.

D.V.M.