Français  Anglais
Facebook

Recherche rapide par titre ou compositeur

Numéros spéciaux

Couverture Opéra et mise en scène, v.2

• Parution : 02/11/2015
• 146 pages
• ISBN 978-2-84385-324-1
• Version PDF : Haute définition
• 1 fichier PDF

Opéra et mise en scène, v.2

Sous la direction de Timothée Picard

N°289


 

RÉFLEXIONS

Timothée Picard : Huit ans de réflexion - Points de repères

 

Christian Merlin : Retour de balancier ?

 

Alain Perroux  : La huée pour tous

Timothée Picard  : Quand l'amateur prend sa revanche

Isabelle Moindrot : La mise en scène d'opéra : un scandale éphémère ?

Alain Perroux : De Charybde en Scylla

Giuseppe Montemagno : Relire, servir, trahir : dialectique de la limite

Emmanuel Reibel : Scénographies « historiques »

Aude Ameille : Nouvelles conditions de représentation

Thierry Santurenne : Le corps et la lyre

 

RETOUR SUR UNE DÉCENNIE : PRODUCTIONS

Werther par Benoît Jacquot

Iphigénie en Tauride par Krzysztof Warlikowski

Didon et Énée par Deborah Warner

Siegfried par La Fura dels Baus

Le Rossignol et autres fables par Robert Lepage

Le Nez par William Kentridge

Les Vêpres siciliennes par Stefan Herheim

Orphée et Eurydice par Romeo Castellucci

Le Prince Igor par Dmitri Tcherniakov

Le Chevalier à la rose par Claus Guth

 

RETOUR SUR UNE DÉCENNIE / TÉMOIGNAGES

Robert Lepage

Ivan Alexandre


Romeo Castellucci


Christophe Honoré


Jean-François Sivadier
  : Extrait d'Italienne scène

 

Dans les coulisses d'une production :


Alcina au Festival d'Aix-en-Provence 2015

Témoignages de Katie Mitchell, Andrea Marcon, Patricia Petibon, Philippe Jaroussky, Bernard Foccroulle, Chloe Lamford...



Sommaire Opéra et mise en scène, v.2

 

En 2007, notre n° 241 proposait une réflexion globale sur la question "Opéra et mise en scène". Depuis, les enjeux se sont intensifiés, multipliés, et parfois déplacés.

 

Quel bilan dresser de la décennie qui vient de s’écouler ? Et quelles perspectives, aujourd’hui ? Tentons d’établir la cartographie des principaux courants esthétiques et de leurs figures représentatives ; mais aussi de faire le point sur les impasses, faux espoirs, consensus, valeurs sûres ou montantes qui dessinent les pleins et les creux du paysage actuel.

Lire l’étude de Christian Merlin, p. 6


Les griefs formulés à l’encontre d’une certaine mise en scène contemporaine sont bien identifiés : autant de clichés parfois pertinents, parfois transformés en lieux communs des discours réfractaires. Tâchons d’en comprendre les tenants et aboutissants esthétiques, politiques, moraux, voire religieux.

Lire l’étude d’Alain Perroux, p. 14


Le sujet déchaîne les passions sur internet, qui semble avoir modifié un rapport de forces pluriséculaire. L’amateur chercherait-il à prendre sa revanche sur le metteur en scène et le critique ? Mais alors pour promouvoir quelle conception du spectacle ?

Lire l’étude de Timothée Picard, p. 20


Naissance des scandales. Quand donc la mise en scène d’opéra a-t-elle commencé à poser problème et susciter la polémique ? Est-ce amené à perdurer ? Une mise en perspective sur la longue durée place les débats sous un jour instructif et fait vaciller les certitudes les mieux établies.

Lire l’étude d’Isabelle Moindrot, p. 25


D’un répertoire à l’autre, les défis posés au metteur en scène sont-ils les mêmes ? Quel sort faire aux ballets, à l’aria da capo, aux intrigues rocambolesques, au registre mythologique ? Passons en revue les différents genres qui ont jalonné l’histoire de l’opéra pour cerner les difficultés propres à chacun.

Lire l’étude d’Alain Perroux, p. 30


Lecture ou relecture : qu’est-ce que la mise en scène ? à partir de quand peut-on considérer qu’elle sert l’œuvre ou la trahit, que l’interprétation vire à l’intervention, voire à l’intrusion ? Des exemples récents permettent de rouvrir ce débat délicat.

Lire l’étude de Giuseppe Montemagno, p. 35


Actualiser ou reconstituer ? à l’opposé des mises en scène qui actualisent, on constate un engouement pour celles qui reconstituent, pendant scénique des exécutions musicales « historiquement informées ». De quoi ce fantasme d’authenticité est-il le signe ? Quel avenir cette fascination pour le passé dessine-t-elle ?

Lire l’étude d’Emmanuel Reibel, p. 41


L’opéra 2.0. Nouvelles technologies sur scène et dans la salle, modes de diffusion inédits, multiplication des espaces alternatifs ayant leurs contraintes propres : en quoi les récentes modifications des conditions de représentation ont-elles influé sur la mise en scène proprement dite ?

Lire l’étude d’Aude Ameille, p. 46


Les attaques sur le physique des artistes semblent s’être multipliées durant ces dernières années. Un parcours historique fait prendre conscience des multiples injonctions auxquelles le corps du chanteur a été peu à peu soumis, qui exacerbent aujourd’hui quantité de débats esthétiques, politiques et sociétaux.

Lire l’étude de Thierry Santurenne, p. 52


Quelles productions peuvent être considérées comme représentatives de la décennie passée ? Les collaborateurs de L’Avant-Scène Opéra soumettent leur sélection (hors « numéros spéciaux » tels Carsen, Py, Chéreau ou Sellars, afin de mieux varier les approches), balayant un large spectre de possibilités esthétiques. En contrepoint, cinq metteurs en scène – aguerris ou nouveaux venus – partagent leurs expériences et réflexions... ou les réinventent.

Lire le dossier « Retour sur une décennie : témoignages et productions », p. 58-108
et l’extrait d’Italienne scène, p. 138  

 

Comment s’élabore concrètement une mise en scène ? Plongée dans les coulisses d’Alcina mise en scène par Katie Mitchell au Festival d’Aix-en-Provence 2015. On y suit pas à pas l’ensemble du processus, formidable aventure collective émaillée de défis logistiques et humains. Acteurs de la lumière ou de l’ombre décrivent tour à tour leur rôle, leurs attentes, leurs désirs.

Lire le dossier « Genèse d’une production », p. 110-137
 
 
 
 


Paiement sécurisé



L'Avant-Scène Opéra

15, rue Tiquetonne
B.P. 6244
75062 Paris
Cedex 02


Tél : 01 42 33 51 51
(+33) 1 42 33 51 51
Fax : 01 42 33 80 91
(+33) 1 42 33 80 91


VOS COMMANDES

 

Attention :

le service commercial sera fermé du 28 juillet au 20 août. Les commandes seront expédiées à partir du 21 août.

 

En dehors des vacances, les commandes passées avant 12 heures sont expédiées le jour même. Livraison en 2-3 jours en France metropolitaine

 

Vente sur place :

15 rue Tiquetonne 75002 Paris

9h-13h - 14h-18h

vendredi 9h-12h



SPECIAL ETUDIANTS

 

25 % de réduction accordée aux étudiants: merci de s'enregistrer sur le site et de nous adresser la copie de votre carte d'étudiant par mail à contact@asopera.fr pour obtenir un code promo personnel.



NOUS LIRE EN PDF

Vous pouvez lire notre revue, et l'imprimer, grâce aux fichiers PDF (et ePub pour certains titres)  téléchargeables après payement. La qualité d'affichage (haute ou moyenne) de ces fichiers est indiquée et varie selon la date d'édition de la revue. Ils sont destinés à un usage personnel, privé et gratuit.