Nos promotions sur plus de 100 titres. Voir ici.
Français  Anglais
Facebook

Recherche rapide par titre ou compositeur

La revue

Couverture Dialogues des Carmélites

• Parution : 24/06/2010
• 144 pages
• ISBN 978-2-84385-276-3
•Version PDF : Haute définition
• 1 fichier PDF

Dialogues des Carmélites

Poulenc, Francis

N°257


Sommaire


L'ŒUVRE

Points de repère
Chantal Cazaux : Argument


Jean de Solliers : Introduction et Guide d’écoute
Georges Bernanos et Francis Poulenc : Livret intégral

 

REGARDS SUR L'ŒUVRE

Pierre Enckell : Les vraies Carmélites de Compiègne

Myriam Chimènes : F.Poulenc, une esquisse biographique

Myriam Chimènes : Repères chronologiques

Myriam Chimènes : Du Gendarme incompris aux Dialogues

Jean Roy : Un itinéraire spirituel

Claude Coste : L’invention du livret

Denis Waleckx : Chronologie de la composition

Myriam Chimènes : Les Dialogues dans la Correspondance de F.Poulenc

F.Poulenc - C. Rostand : Correspondance

Denis Waleckx : Les deux créations

Denise Duval : Des Folies-Bergères aux Dialogues

Régine Crespin : D’une Prieure à l’autre

 

ÉCOUTER, VOIR ET LIRE

Didier van Moere : Discographie

Didier van Moere : Vidéographie


ElisabettaSoldini : L’œuvre à l’affiche

En Italie
À Paris et en France
Aux États-Unis

À Londres
À travers le monde

ElisabettaSoldini : Bibliographie

Sélection CD, DVD et Livres

par Louis Bilodeau, Jean Cabourg, Alfred Caron, Chantal Cazaux, Gérard Condé, Pierre Flinois, Jean-Charles Hoffelé, Michel Pazdro, Timothée Picard, Olivier Rouvière et Didier van Moere


Festival de Glyndebourne 2010 (Billy Budd et Così fan tutte)par Pierre Michot  (p.142)

 


Sommaire Dialogues des Carmélites

Points de repère

Poulenc a dédié sa partition « à la mémoire de ma mère, qui m’a révélé la musique, de Claude Debussy, qui m’a donné le goût d’en écrire, de Claudio Monteverdi, Giuseppe Verdi, Modeste Moussorgski, qui m’ont servi ici de modèles ». Ce patronage est éloquent, s’agissant de maîtres de l’expression simple et naturelle, et d’autant plus intense.

Lire le Guide d’écoute de Jean de Solliers, pages 8 à 45


Les vraies Carmélites. Le 17 juillet 1794, à Paris, sur la Place de la Révolution (l’actuelle place de la Concorde), le couperet de la guillotine tomba sur seize Carmélites du couvent de Compiègne. Condamnées à mort par le Tribunal Révolutionnaire à l’issue d’un procès expéditif, elles étaient parmi les dernières victimes de la Terreur.
Lire l’article de Pierre Enckell, page 46


L’œuvre de Francis Poulenc demeure plus que toute autre attachée à la voix et au mot. Passionné de littérature, il sait choisir les auteurs les plus remarquables, souvent poètes (Cocteau, Apollinaire, Max Jacob, Éluard…) mais aussi tenants d’une littérature plus austère (Bernanos). Servir leur plume en une prosodie musicale fidèle reste son objectif premier, et il le fera dans les genres musicaux les plus divers, du monologue à l’opéra, de la mélodie au chœur profane.
Lire l’esquisse biographique, page 51, et l’article de Myriam Chimènes, page 66


Un itinéraire spirituel. On oppose souvent les deux facettes de Francis Poulenc, celle du « moine » et celle du « voyou ». Pourtant, un regard plus attentif trouvera dans toute sa musique, et même dans ses œuvres de jeunesse, une mélancolie intérieure permanente. Elle sera le terreau de cette foi humble et lumineuse qu’il allait recouvrer en 1936.

Lire l’article de Jean Roy, page 74


L’invention du livret. Bernanos (1888-1948) et Poulenc (1899-1963) ne se sont jamais rencontrés. Les deux hommes appartenaient sans doute à des mondes trop différents ; quant à leurs œuvres, elles semblent, tant sur le plan esthétique que philosophique, difficilement conciliables. Même si la foi catholique les réunissait, comment imaginer personnalités plus opposées ?

Lire l’article de Claude Coste, page 78


Les deux créations.
 C’est d’abord en italien et à La Scala de Milan que les Dialogues des Carmélites ont été créés en 1957, avant de rejoindre l’Opéra de Paris. Très soucieux de la scénographie de son ouvrage, Poulenc a eu plus de champ pour la superviser en France, et en a suivi jusqu’aux reprises. L’œuvre a aussi connu une carrière internationale immédiate.

Lire l’article de Denis Waleckx, page 92


Paiement sécurisé



L'Avant-Scène Opéra

15, rue Tiquetonne
B.P. 6244
75062 Paris
Cedex 02


Tél : 01 42 33 51 51
(+33) 1 42 33 51 51
Fax : 01 42 33 80 91
(+33) 1 42 33 80 91


VOS COMMANDES

 

Attention :

Notre service commercial sera fermé du 29 juillet inclus au 21 août. 

Les commandes seront expédiées à partir du 22 août.



SPECIAL ETUDIANTS

 

25 % de réduction accordée aux étudiants: merci de s'enregistrer sur le site et de nous adresser la copie de votre carte d'étudiant par mail à contact@asopera.fr pour obtenir un code promo personnel.



NOUS LIRE EN PDF

Vous pouvez lire notre revue, et l'imprimer, grâce aux fichiers PDF (et ePub pour certains titres)  téléchargeables après payement. La qualité d'affichage (haute ou moyenne) de ces fichiers est indiquée et varie selon la date d'édition de la revue. Ils sont destinés à un usage personnel, privé et gratuit.