Français  Anglais
Facebook

Recherche rapide par titre ou compositeur

Critiques cd-dvd et livres

TROUBLE IN TAHITI

Bernstein

 

Karl Daymond (Sam), Stephanie Novacek (Dinah), Tom Randle (le Jardiner), Toby Stafford-Allen (le Laitier), Mary Hegarty (Une femme), City of London Sinfonia, dir. Paul Daniel, réalisation : Tom Cairns (2001).

DVD Opus Arte OA 0838 D. Distr. DistrArt Musique.

 

Beaucoup plus léger de ton que sa suite A Quiet Place, bien plus bref aussi (une quarantaine de minutes), Trouble in Tahiti (1952) tient bien davantage du musical que de l'opéra. En proposer une version filmée, c'est à la fois une façon de se rapprocher de la nature de l'œuvre et se donner les moyens d'une efficacité scénique que Bernstein semble même avoir appelée de ses vœux avec ces sept scènes brèves (précédées par un prélude et ponctuées par un interlude) dont l'action se situe dans un lieu chaque fois différent.

 

Le trio initial du prélude, qui chante le charme de la banlieue, son air sain et ses jolies maisons, le bonheur d'une vie secondée par l'électro-ménager d'une « up to date kitchen », est un régal rien que pour son swing communicatif, d'autant qu'on y lit sans peine une critique tamisée du rêve américain. On le retrouvera quasi identique pour l'interlude, tandis que le thème qui le constitue irriguera d'autres situation, à la façon d'un leitmotiv. Les trois excellents chanteurs qui forment ce trio (Toby Stafford-Allen, rayonnant, Mary Hegarty, l'énergie incarnée, et Tom Randle, dont on avait pu apprécier la brillante prestation dans Brokeback Mountain de Wuorinen) sont aussi très à l'aise devant les caméras, et on a plaisir à les voir resurgir, costumés en employés de bureau, pour chanter, tel un petit chœur grec, les louanges de « marvellous Sam ».

 

À la musique de Bernstein, admirablement efficace et variée, porteuse de contrastes dramatiques et rendue avec tout son brio par un City of London Sinfonia constamment aiguillonné par Paul Daniel, répond ici une réalisation filmique aux grands moyens. Les décors, les interpolations d'images d'archive, de faux films souvenirs familiaux, de publicités télévisées et de cartoons, tout s'inscrit dans les codes visuels de l'imagerie populaire liée à la promotion de la société de consommation. Mais sur ce fond radieux se détachent nettement les problèmes d'un couple distendu dont la communication est pour le moins défaillante. C'est une des forces du livret conçu par le compositeur lui-même de parvenir à donner à cette situation banale une véritable consistance dramaturgique. Sam invoque la « loi » qui divise l'humanité en deux catégories : les gagnants nés, et les autres. Il se voit évidemment dans la première catégorie, et le baryton Karl Daymond lui donne toute l'assurance et le tonus requis. Plus fine, Dinah doute davantage ; elle bénéficie grâce à la mezzo Stephanie Novacek d'une palette expressive qui colore chacun des affects sur lesquels stationne le synopsis. Parmi les airs, on retiendra une troublante préfiguration (« What did I have to lie ») du « Somewhere » de West Side Story.

Pierre Rigaudière

Retour liste cd-dvd-livres


Paiement sécurisé



L'Avant-Scène Opéra

15, rue Tiquetonne
B.P. 6244
75062 Paris
Cedex 02


Tél : 01 42 33 51 51
(+33) 1 42 33 51 51
Fax : 01 42 33 80 91
(+33) 1 42 33 80 91


VOS COMMANDES

 
 
Les commandes passées avant
midi sont expédiées le jour même. Livraison en 2-3 jours en France metropolitaine.

 

Vente sur place :

15 rue Tiquetonne 75002 Paris

9h-13h - 14h-18h vendredi 9h-12h



SPECIAL ETUDIANTS

 

25 % de réduction accordée aux étudiants: merci de s'enregistrer sur le site et de nous adresser la copie de votre carte d'étudiant par mail à contact@asopera.fr pour obtenir un code promo personnel.



NOUS LIRE EN PDF

Vous pouvez lire notre revue, et l'imprimer, grâce aux fichiers PDF (et ePub pour certains titres)  téléchargeables après payement. La qualité d'affichage (haute ou moyenne) de ces fichiers est indiquée et varie selon la date d'édition de la revue. Ils sont destinés à un usage personnel, privé et gratuit.