Français  Anglais
Facebook

Recherche rapide par titre ou compositeur

Critiques cd-dvd et livres

THE VANISHING BRIDEGROOM

Weir

 

Ailish Tynan (la Mariée, la Femme, la Mère), Anna Stéphany (la Fille), Andrew Tortise (l'Amant, l'Ami, le Prédicateur), Owen Gilhooly (le Marié, le Mari, le Père), Jonathan Lemalu (le Docteur, le Policier, l'Etranger). BBC Singers et BBC Symphony Orchestra, dir. Martin Brabbins (2008).

CD NMC Records D196. Distr. DistrArt Musique.

 

Davantage qu'un opéra au sens courant du terme, The Vanishing Bridegroom est un assemblage de trois contes musicaux empruntés à un recueil écossais du dix-neuvième siècle, ayant comme point commun narratif la disparition de trois jeunes ou futurs maris. Les trois actes ainsi constitués sans véritable interaction ni même continuité dramatique bénéficient cependant d'une manifeste homogénéité musicale, renforcée par la permanence des chanteurs principaux, amenés à endosser successivement plusieurs rôles.

 

Dans L'Héritage, il est question d'un Docteur amené à raconter à trois frères, pour démasquer celui d'entre eux qui a dérobé l'héritage légué par un père tout juste décédé - la parabole d'un mariage arrangé. La seule voix féminine de ce premier acte est justement celle qui l'illumine : la soprano Ailish Tynan concilie la limpidité et la douceur à une densité parfaitement adaptée à l'orchestration de Judith Weir, colorée mais pas clinquante, parfois traversée par de fugaces élans romantiques, et ici restituée par Martin Brabbins avec une netteté qui jamais ne l'assèche. À la clarté tendue du baryton Owen Gilhooly (plus nuancé dans l'acte II, La Disparition), à l'assurance presque débordante du baryton-basse Jonathan Lemalu, on préfère l'agilité et la finesse d'Andrew Tortise, qualités mieux révélées encore par les actes suivants et que l'on serait tenté, sous l'influence probable de Peter Pears, de prendre pour typiques des ténors britanniques.

 

Après un extatique et scintillant prélude orchestral figurant une colline mystérieuse et magique, l'acte II s'avère plus épuré en raison d'une écriture à tendance hétérophonique. Émergeant d'un chœur - ingrédient important de cette œuvre et rendu remarquablement homogène par les BBC Singers -, c'est encore la voix d'Ailish Tynan qui domine cet épisode, de même que la soprano Anna Stéphany rayonne dans l'acte final (L'Etranger), même si le Prédicateur d'Andrew Tortise y est véritablement charismatique. L'apparente spontanéité de cette musique opère un charme direct et donne quelques indices, discrets, du goût de Judith Weir pour les traditions musicales de son Écosse natale. À défaut d'une grande intensité dramaturgique, cet opéra bénéficie d'une dynamique musicale efficace et d'un discours séduisant.

Pierre Rigaudière

Retour liste cd-dvd-livres


Paiement sécurisé



L'Avant-Scène Opéra

15, rue Tiquetonne
B.P. 6244
75062 Paris
Cedex 02


Tél : 01 42 33 51 51
(+33) 1 42 33 51 51
Fax : 01 42 33 80 91
(+33) 1 42 33 80 91


VOS COMMANDES

 

Attention :

le service commercial sera fermé du 28 juillet au 20 août. Les commandes seront expédiées à partir du 21 août.

 

Jusqu'au 27 juillet les commandes passées avant 12 heures sont expédiées le jour même. Livraison en 2-3 jours en France metropolitaine

 

Vente sur place :

15 rue Tiquetonne 75002 Paris

9h-13h - 14h-18h

vendredi 9h-12h



SPECIAL ETUDIANTS

 

25 % de réduction accordée aux étudiants: merci de s'enregistrer sur le site et de nous adresser la copie de votre carte d'étudiant par mail à contact@asopera.fr pour obtenir un code promo personnel.



NOUS LIRE EN PDF

Vous pouvez lire notre revue, et l'imprimer, grâce aux fichiers PDF (et ePub pour certains titres)  téléchargeables après payement. La qualité d'affichage (haute ou moyenne) de ces fichiers est indiquée et varie selon la date d'édition de la revue. Ils sont destinés à un usage personnel, privé et gratuit.