Français  Anglais
Facebook

Recherche rapide par titre ou compositeur

Critiques cd-dvd et livres

THE BEAUTY STONE Révérence

Sullivan

 

Toby Spence (Philip), David Stout (Guntran), Stephen Gadd (Simon Limal), Richard Stuart (Nicholas Dircks), Alan Opie (le Diable), Elin Manahan Thomas (Laine), Catherine Wyn-Rogers (Joan), Madeleine Shaw (Jacqueline), Rebecca Evans (Saida), Olivia Gomez (Loyse), Sarah Maxted (Isabeau), Llio Evans (Barbe), BBC National Chorus & Orch. of Wales, dir. Rory Macdonald (2013).

Chandos CHAN 10794(2). Distr. Abeille Musique. Livret angl.

 

Plus connu pour sa collaboration avec le librettiste Gilbert et leurs opérettes fameuses (Le Mikado, SMS Pinafore, The Pirates of Penzance...), Sir Arthur Sullivan composa également des opéras : Ivanhoe (1891) ou The Beauty Stone, « romantic musical drama » (sur un livret de Parr, Pinero et Sullivan lui-même) créé en 1898 et qui fit alors un four au Savoy Theater. La partition est pourtant d'une grâce sans tache, séduisante et colorée, puisant au meilleur du fantastique et du populaire mêlés : un petit bijou mâtinant Le Freischütz d'orientalisme tchaïkovskien et d'opérette pré-musical. Si sa simplicité de langage est anachronique à l'aune du « drame romantique » dont elle se réclame, les amoureux de Sullivan retrouveront le meilleur de ce musicien au ton vif - ici enrichi de sérieux -, à l'invention mélodico-prosodique tout simplement géniale et à l'orchestre spirituel, plus généreux et dramatique ici qu'à l'accoutumée.

L'histoire ? La pauvre Laine, contrefaite et moquée par son village, prie la Vierge de lui accorder ou la beauté ou la mort. Déguisé en moine, le Diable se présente et lui offre un pendentif magique qui la métamorphose. A la surprise de tous, elle gagne le concours de beauté du village - et le cœur de Lord Philip. Mais sous les traits d'un noble italien, le Diable suggère à Lady Saida, qui voudrait conquérir Philip, que tout ceci n'est que sorcellerie... Sentant l'impasse de la situation, Laine renonce au talisman, que son père Simon récupère - c'est alors lui, rajeuni et fringant, que Saida séduit ! Elle s'empare à son tour de la pierre, mais en vain : de retour du combat, Lord Philip est aveugle et ne peut apprécier sa beauté. Il retrouve Laine et en fait sa fiancée.

Dans la version d'origine de quatre heures (!) on tailla vite largement, notamment les dialogues parlés. Ce que nous restitue ce premier enregistrement professionnel est un « tout chanté » harmonieux, deux heures qui nous convainquent du charme de l'opus - comme de celui de Saida, rôle d'une exceptionnelle volupté vocale et orchestrale : excellente Rebecca Evans. Malgré un Bourgmestre Dircks trémulant - mais, après tout, amusant -, l'équipe est impeccable, lyrique et enjouée : Toby Spence, un rêve de prince blond ; Elin Manahan Thomas, une Cendrillon de tendre lumière ; Alan Opie, un Diable roublard ; les chœurs et l'orchestre, précis et ronds tout à la fois. Porté par des coupures utiles et des atmosphères changeantes que sait englober la baguette de Rory Macdonald, on imagine sans peine le passage à la scène. Une redécouverte, une performance, et un travail d'édition à saluer (contenant une introduction historique et un commentaire musical de Martin T. Yates, outre le livret). A quand une production pour convaincre les Français de la Sullivan's touch ?

Chantal Cazaux

Retour liste cd-dvd-livres


Paiement sécurisé



L'Avant-Scène Opéra

15, rue Tiquetonne
B.P. 6244
75062 Paris
Cedex 02


Tél : 01 42 33 51 51
(+33) 1 42 33 51 51
Fax : 01 42 33 80 91
(+33) 1 42 33 80 91


VOS COMMANDES

 
 
Les commandes passées avant
midi sont expédiées le jour même. Livraison en 2-3 jours en France metropolitaine.

 

Vente sur place :

15 rue Tiquetonne 75002 Paris

9h-13h - 14h-18h vendredi 9h-12h



SPECIAL ETUDIANTS

 

25 % de réduction accordée aux étudiants: merci de s'enregistrer sur le site et de nous adresser la copie de votre carte d'étudiant par mail à contact@asopera.fr pour obtenir un code promo personnel.



NOUS LIRE EN PDF

Vous pouvez lire notre revue, et l'imprimer, grâce aux fichiers PDF (et ePub pour certains titres)  téléchargeables après payement. La qualité d'affichage (haute ou moyenne) de ces fichiers est indiquée et varie selon la date d'édition de la revue. Ils sont destinés à un usage personnel, privé et gratuit.