Français  Anglais
Facebook

Recherche rapide par titre ou compositeur

Critiques cd-dvd et livres

RIENZI

Wagner

 

Torsten Kerl (Rienzi), Marika Schönberg (Irene), Daniela Sindram (Adriano), Stefan Heidemann (Orsini), Richard Wiegold (Stefano Colonna), Leonardo Neiva (Cecco), Robert Bork (le Cardinal), Marc Heller (Baroncelli), Jennifer O'Loughlin (Messager de la paix), Chœurs du Capitole de Toulouse et de la Scala de Milan, Orchestre du Capitole, dir. Pinchas Steinberg. Mise en scène : Jorge Lavelli (Toulouse, octobre 2012).

Opus Arte OA 1110D.

 

La première française de Rienzi en langue originale, au Capitole de Toulouse à l'automne 2012, a été unanimement saluée. Si cette captation de Denis Caïozzi vaut surtout pour le témoignage qu'elle porte sur une production de haute tenue, l'œuvre s'y révèle dans toute sa force et balaie les impressions mitigées que laissent des interprétations moins inspirées. La direction ardente de Pinchas Steinberg, qui sait trouver le tempo juste et le phrasé éloquent pour que la déclamation devienne vraiment lyrique au lieu de se réduire à un récitatif chaotique, y est pour beaucoup. En accord avec le metteur en scène, il a opéré des coupures cohérentes qui préservent le souffle et les contrastes.

 

À quelques bizarreries près, qui se voudraient significatives (le diable sur lequel Irène est attachée par ses ravisseurs, le Christ sans bras ligoté sur sa croix, la tribune roulante de Rienzi, les policiers casqués matraquant la foule devant le Capitole), la mise en scène de Lavelli fonctionne bien sans relecture parasite. Tous ces visages blancs et/ou masqués qui se détachent sur la grisaille sinistre de décors sans issue et de vêtements uniformes évoquent un climat social délétère. Seul Rienzi rayonne ou fanfaronne à la limite de l'inconscience tandis qu'Adriano se révèle le personnage le plus touchant.

 

Ce dernier, incarné par Daniela Sindram douée d'une présence vocale et dramatique stupéfiante, s'impose face à l'irrésistible Rienzi de Torsten Kerl qui possède les moyens superlatifs du rôle sur toute sa tessiture et le charisme illuminé du personnage. Stefan Heidemann (Orsini) et Leonardo Neiva (Cecco) sont excellents. L'Irene de Marika Schönberg et le Stefano Colonna de Richard Wiegold, pâlissent à côté tant par leur jeu que par leurs intonations. Les chœurs, dont la fonction est si importante, sont crédibles, justes et très en place. Mieux qu'une réhabilitation de Rienzi, c'est une révélation.

Gérard Condé

Retour liste cd-dvd-livres


Paiement sécurisé



L'Avant-Scène Opéra

15, rue Tiquetonne
B.P. 6244
75062 Paris
Cedex 02


Tél : 01 42 33 51 51
(+33) 1 42 33 51 51
Fax : 01 42 33 80 91
(+33) 1 42 33 80 91


VOS COMMANDES

 
 

Attention !

Notre service commercial sera fermé du 19 mai à 12h au 28 mai 2017. Les commandes seront expédiées à partir du 29 mai.

 



SPECIAL ETUDIANTS

 

25 % de réduction accordée aux étudiants: merci de s'enregistrer sur le site et de nous adresser la copie de votre carte d'étudiant par mail à contact@asopera.fr pour obtenir un code promo personnel.



NOUS LIRE EN PDF

Vous pouvez lire notre revue, et l'imprimer, grâce aux fichiers PDF (et ePub pour certains titres)  téléchargeables après payement. La qualité d'affichage (haute ou moyenne) de ces fichiers est indiquée et varie selon la date d'édition de la revue. Ils sont destinés à un usage personnel, privé et gratuit.