Français  Anglais
Facebook

Recherche rapide par titre ou compositeur

Critiques cd-dvd et livres

ORFEO

Bertoni

 

 

Vivica Genaux (Orfeo), Francesca Lombardi-Mazzulli (Euridice), Jan Petryka (Imeneo) Ensemble Lorenzo da Ponte, Chœur de l'Académie du Saint-Esprit de Ferrare, dir. Roberto Zarpellon (2016, live).

Fra Bernardo  1601729. Notice en anglais. Distr. UVM Distribution.

 

En 1776, le compositeur Ferdinando Bertoni (1725-1813) reprend le livret d'Orfeo ed Euridice écrit par Calzabigi quatorze ans plus tôt pour Gluck. En outre, comme Gluck, il confie le rôle d'Orphée à son « jumeau », le castrat alto Gaetano Guadagni. C'est fort probablement ce dernier - dont on sait qu'il ne s'estimait guère flatté par la partition de Gluck - qui l'y pousse. Le coup de pub fonctionne et Venise applaudit l'Orfeo de Bertoni. Plus cruelle, la postérité ne retiendra le nom de ce dernier qu'à cause de sa rivalité avec Gluck. Et il est vrai qu'à l'écoute, sa musique s'efface toujours derrière celle de son prédécesseur, surtout lorsqu'elle a recours aux mêmes effets (c'est-à-dire souvent) : écho des instruments aux cris d'Orphée et accompagnement de son dernier récit, à l'acte I, irruption de la harpe dans la scène des Furies, rôle dévolu au hautbois solo, facture « française » de l'air « Che faro senza Euridice », on en passe... Ailleurs, l'écriture se veut plus cantabile, moins déclamatoire que celle de Gluck ; c'est frais, souple, galant, melliflu, résolument ancré dans le mode majeur et, en somme, peu mémorable.

 

En 1994, Claudio Scimone avait donné de cette œuvre fragile une interprétation théâtrale, confiée à des chanteurs incandescents ainsi qu'à un orchestre « moderne » (Arts). La version de Zarpellon, elle, ne dispose pas de beaucoup d'autres atouts que celui qu'elle affiche en couverture : « premier enregistrement sur instruments d'époque ». L'effectif orchestral sonne en effet joliment, sans réussir à éviter, sur le vif, divers écarts de justesse, tandis que la direction ne se départ pas d'une tiède prudence (écoutez la fin de l'acte I). Même constat côté chanteurs : Genaux reste une merveilleuse « diseuse » et musicienne, mais son timbre sonne engorgé, monochrome, et l'émission se réfugie parfois « dans les joues », comme chez Jennifer Larmore. Eurydice corsée, investie, malgré une voix un peu serrée, Imeneo charmant mais sans panache, qu'il ne faut surtout pas comparer à Bruce Ford chez Scimone... Bref, une lecture scrupuleuse, qui ne transfigure pas l'ouvrage.

Olivier Rouvière

Retour liste cd-dvd-livres


Paiement sécurisé



L'Avant-Scène Opéra

15, rue Tiquetonne
B.P. 6244
75062 Paris
Cedex 02


Tél : 01 42 33 51 51
(+33) 1 42 33 51 51
Fax : 01 42 33 80 91
(+33) 1 42 33 80 91


VOS COMMANDES

 
 
Les commandes passées avant
midi sont expédiées le jour même. Livraison en 2-3 jours en France metropolitaine.

 

Vente sur place :

15 rue Tiquetonne 75002 Paris

9h-13h - 14h-18h vendredi 9h-12h



SPECIAL ETUDIANTS

 

25 % de réduction accordée aux étudiants: merci de s'enregistrer sur le site et de nous adresser la copie de votre carte d'étudiant par mail à contact@asopera.fr pour obtenir un code promo personnel.



NOUS LIRE EN PDF

Vous pouvez lire notre revue, et l'imprimer, grâce aux fichiers PDF (et ePub pour certains titres)  téléchargeables après payement. La qualité d'affichage (haute ou moyenne) de ces fichiers est indiquée et varie selon la date d'édition de la revue. Ils sont destinés à un usage personnel, privé et gratuit.