Français  Anglais
Facebook

Recherche rapide par titre ou compositeur

Critiques cd-dvd et livres

ORFEO CHAMAN

Pluhar

 

L'Arpeggiata, dir. Christina Pluhar (2015).

CD + DVD Erato 0190295969691. Notice en français. Distr. Warner Music.

 

Commandé par le Teatro Mayor de Bogotá (Colombie), le spectacle Orfeo Chamàn tente d'opérer une fusion entre l'esthétique du XVIIe siècle européen et un certain héritage sud-américain, la musique baroque et le folklore andin, la mythologie et les transes amérindiennes. En s'inspirant du livret de l'Orfeo de Monteverdi ainsi que d'extraits de l'Odyssée et de légendes de son pays, le poète Hugo Chaparro Valderrama a écrit une pièce (El Jaguar de Orfeo), réduite ensuite pour la scène lyrique par Christina Pluhar, qui en a composé la musique. Pour cela, elle a eu recours soit à des motifs d'époque baroque (celui emprunté à Christian Ritter évoque le célèbre « Si dolce è il tormento » de Monteverdi), soit à des chants traditionnels ou populaires (dont une mélodie d'Atahualpa Yupanqui, mais aussi un thème tzigane), soit à sa propre inspiration - qui, hélas, joue toujours des mêmes effets : recours sempiternel aux arpèges et ostinatos, passacailles et variations jazzy, dont la similarité lasse vite l'auditeur. Même si l'instrumentation apparaît colorée et habile (cordes pincées et frottées alternent avec le cornet, le piano et diverses percussions), apte à créer de beaux climats sonores, le contenu musical peine à soutenir l'intérêt. Dans le DVD de deux heures et demie (!) joint au disque, l'esthétique très post-soixante-huitarde du spectacle de Rolf et Heidi Abderhalden (hésitant entre look « Nature & Découverte » et science-fiction du pauvre) prête à sourire, d'autant que les jeunes chanteurs enrôlés dans l'aventure s'y montrent scéniquement mal à l'aise. Ce sont pourtant eux qui justifient l'écoute, particulièrement le guitariste aveugle argentin Nahuel Pennisi (Orfeo), à la poignante voix de contraltino : trop souvent cantonné dans des mélodies lénifiantes, il bouleverse à l'occasion, comme dans son lamento sur Eurydice, rehaussé de contrepoint (plage 9). Autre voix mixte haut perchée, celle de Vincenzo Capezzuto (Butes, Nahual) caresse moins l'oreille, à cause d'un placement nasal trop « pop » pour notre goût, tandis que le timbre le plus chaud et, finalement, le plus « mâle » s'avère être celui de la mezzo Luciana Mancini (Euridice) ! Ici, même le ténor Emiliano Gonzalez Toro (réduit aux utilités) se voit sommé de chanter dans le haut de son registre - ce qui apparaît cohérent avec l'esthétique sud-américaine (dans laquelle les voix graves sont peu goûtées et peu présentes) mais contribue à affadir une musique trop délibérément « planante ».

Olivier Rouvière

Retour liste cd-dvd-livres


Paiement sécurisé



L'Avant-Scène Opéra

15, rue Tiquetonne
B.P. 6244
75062 Paris
Cedex 02


Tél : 01 42 33 51 51
(+33) 1 42 33 51 51
Fax : 01 42 33 80 91
(+33) 1 42 33 80 91


VOS COMMANDES

 
 
Les commandes passées avant
midi sont expédiées le jour même. Livraison en 2-3 jours en France metropolitaine.

 

Vente sur place :

15 rue Tiquetonne 75002 Paris

9h-13h - 14h-18h vendredi 9h-12h



SPECIAL ETUDIANTS

 

25 % de réduction accordée aux étudiants: merci de s'enregistrer sur le site et de nous adresser la copie de votre carte d'étudiant par mail à contact@asopera.fr pour obtenir un code promo personnel.



NOUS LIRE EN PDF

Vous pouvez lire notre revue, et l'imprimer, grâce aux fichiers PDF (et ePub pour certains titres)  téléchargeables après payement. La qualité d'affichage (haute ou moyenne) de ces fichiers est indiquée et varie selon la date d'édition de la revue. Ils sont destinés à un usage personnel, privé et gratuit.