Français  Anglais
Facebook

Recherche rapide par titre ou compositeur

Critiques cd-dvd et livres

LE PRINCE IGOR

Borodine

 

Igor Gorin (Igor), Consuelo Rubio (Iaroslavna), David Poleri (Vladimir), Boris Christoff (Galitski/Kontchak), Carol Smith (Kontchakovna), Richard Carl Knoll (Ovlur), Renato Cesari (Skoula), Mariano Caruso (Iérochka), Jeanne Diamond (la Jeune Polovtsienne). Chœur et Orchestre de l'Opéra de Chicago, dir. Oscar Danon (live 12 octobre 1962).

CD Immortal Performances IPCD 1044-3. Distr. Immortal Performances.

 

Pas de premier tableau du troisième acte, des coupures : c'était souvent le cas alors. Dommage, car Oscar Danon dirige en chef de théâtre, avec une grande fluidité, digne de figurer à côté des meilleurs. Le plateau, en revanche, est inégal. Boris Christoff fait du Boris Christoff, endossant l'insolence de Galitzki ou la grandeur de Kontchak : on peut détester, mais quelle présence ! David Poleri a des élans assez véristes et force ses aigus en Vladimir. Avec Consuelo Rubio, Iaroslavna devient une torche vivante, au bord de la rupture quand elle dépasse le haut-médium. L'opulente Carol Smith, elle, pâtit des coupures infligées à Kontchakova - la moitié du duo ! Igor Gorin, enfin, a parfois tendance à relâcher le phrasé au profit de l'expression, ce qui ne convient pas toujours au rôle d'Igor. Pas vraiment une « immortal performance », donc.

 

A vrai dire, l'intérêt de ce live au son souvent précaire ou brouillon vient d'ailleurs. C'est la première du Prince Igor à l'Opéra de Chicago et tout le monde chante en russe - le chœur patine d'ailleurs dans les passages rapides. La chorégraphie de Ruth Page s'inspire de celle de Fokine... et le danseur étoile s'appelle Rudolf Noureev, qui pour la première fois se produisait dans un opéra. Cela ne se voit pas, me direz-vous. Certes, mais cela s'imagine. Et il ne faut pas manquer le bonus : Gorin chante des « arie antiche » de Monteverdi, Vivaldi, Scarlatti... Si cela paraît aujourd'hui d'un autre âge, on ne peut rester insensible à la beauté du timbre, à la souplesse de l'émission, au galbe du phrasé - c'est ici, finalement, que se révèle la noblesse du chant de cet Américain originaire de Galicie, passé par le Conservatoire et la Volksoper de Vienne avant d'émigrer.

Didier van Moere

Retour liste cd-dvd-livres


Paiement sécurisé



L'Avant-Scène Opéra

15, rue Tiquetonne
B.P. 6244
75062 Paris
Cedex 02


Tél : 01 42 33 51 51
(+33) 1 42 33 51 51
Fax : 01 42 33 80 91
(+33) 1 42 33 80 91


VOS COMMANDES

 
 

Attention !

Notre service commercial sera fermé du 19 mai à 12h au 28 mai 2017. Les commandes seront expédiées à partir du 29 mai.

 



SPECIAL ETUDIANTS

 

25 % de réduction accordée aux étudiants: merci de s'enregistrer sur le site et de nous adresser la copie de votre carte d'étudiant par mail à contact@asopera.fr pour obtenir un code promo personnel.



NOUS LIRE EN PDF

Vous pouvez lire notre revue, et l'imprimer, grâce aux fichiers PDF (et ePub pour certains titres)  téléchargeables après payement. La qualité d'affichage (haute ou moyenne) de ces fichiers est indiquée et varie selon la date d'édition de la revue. Ils sont destinés à un usage personnel, privé et gratuit.