Français  Anglais
Facebook

Recherche rapide par titre ou compositeur

Critiques cd-dvd et livres

LA RONDINE

Puccini


Dinara Alieva (Magda), Charles Castronovo (Ruggero), Alexandra Hutton (Lisette), Alvaro Zambrano (Prunier), Stephen Bronk (Rambaldo), Chœur et Orchestre de la Deutsche Oper, dir. Roberto Rizzi Brignoli, mise en scène : Rolando Villazón (Berlin, 14/18 mars 2015).

DVD Delos DV 7010. Notice trilingue dont français. Distr. Outhere.

 

Principal atout de cette Rondine : son couple d'amants Magda/Ruggero. Dinara Alieva possède un timbre gorgé de sève, un chant généreux la qualifiant autant pour la séduction parisienne que pour cette ombre de maturité grave qui caractérise Magda. Charles Castronovo lui est très joliment apparié, de son ténor également mûri et approfondi, mais aux élans encore juvéniles. On est donc particulièrement conquis par le troisième acte, qui repose principalement sur eux. Mais si Stephan Bronk est un Rambaldo digne et bien chantant, Alexandra Hutton est une Lisette certes gracieuse mais peu courte, aux aigus parfois tendus, et le Prunier d'Alvaro Zambrano déçoit beaucoup : la voix paraît souvent détimbrée, comme manquant de soutien, en tout cas de corps, malgré d'indéniables intentions poétiques. Autre déception : la direction de Rizzi Brignoli qui, dès les premières notes de l'orchestre, manque de ce rebonds sensuel et jazzistique innervant la partition de Puccini, indispensable pour ne pas la faire tomber dans une gentillesse d'opérette. Chez Bullier, le chœur d'ouverture avoue bien des décalages fosse/plateau, et la conclusion en apothéose du toast « Beve al tuo sorriso » manque d'architecture, terriblement statique, ni Vienne ni Broadway.

Les années vingt et le surréalisme planent sur les élégants costumes de Brigitte Reiffenstuel et les décors de Johannes Leiacker. La mise en scène de Rolando Villazón y fait montre d'idées plus esthétiques que théâtrales : beaucoup de références sont convoquées (la Vénus d'Urbino du Titien, Le Violon d'Ingres de Man Ray, Magritte...), de nombreux figurants masqués prennent la pose en tableaux muets, mais le charme ne prend pas, faute de spontanéité pour faire vivre ce réseau de signes intellectuels - l'utilisation de la scène y est aussi pour beaucoup, semblant dérouler une Rondine en 2D tant le fond est ramené à un à-plat sans profondeur.

Rien de déshonorant, mais rien non plus qui fasse renoncer aux versions pour l'instant maîtresses de la vidéographie : Washington 1998 avec Ainhoa Arteta (Decca, Emmanuel Vuillaume / Marta Domingo) ou New York 2009 avec Angela Gheorghiu (EMI, Marco Armiliato / Nicolas Joel).

Chantal Cazaux

Retour liste cd-dvd-livres


Paiement sécurisé



L'Avant-Scène Opéra

15, rue Tiquetonne
B.P. 6244
75062 Paris
Cedex 02


Tél : 01 42 33 51 51
(+33) 1 42 33 51 51
Fax : 01 42 33 80 91
(+33) 1 42 33 80 91


VOS COMMANDES

 
 
Les commandes passées avant
midi sont expédiées le jour même. Livraison en 2-3 jours en France metropolitaine.

 

Vente sur place :

15 rue Tiquetonne 75002 Paris

9h-13h - 14h-18h vendredi 9h-12h



SPECIAL ETUDIANTS

 

25 % de réduction accordée aux étudiants: merci de s'enregistrer sur le site et de nous adresser la copie de votre carte d'étudiant par mail à contact@asopera.fr pour obtenir un code promo personnel.



NOUS LIRE EN PDF

Vous pouvez lire notre revue, et l'imprimer, grâce aux fichiers PDF (et ePub pour certains titres)  téléchargeables après payement. La qualité d'affichage (haute ou moyenne) de ces fichiers est indiquée et varie selon la date d'édition de la revue. Ils sont destinés à un usage personnel, privé et gratuit.