Français  Anglais
Facebook

Recherche rapide par titre ou compositeur

Critiques cd-dvd et livres

LA LODOISKA

Mayr


 

Anna Maria Panzarella (Lodoiska), Elena Belfiore (Lovinski), Jeremy Ovenden (Boleslao), Elvira Hasanagic (Resiska), Ines Reinhardt (Narseno), Nam Won Huh (Radoski), Marc Megele (Sigeski), Marko Cilic (Giskano), Chœur d'hommes de la Philharmonie de Prague, Orchestre de la radio de Munich, dir. George Petrou (2010).
2 CD Oehms Classics OC 954. Notice en allemand et en anglais. Livret en allemand. Distr. Outhere.

 

Des opéras de Mayr que nous a récemment révélés le disque, La Lodoiska semble le plus ancré dans les codes et le langage lyriques du XVIIIe siècle finissant. Cela s'explique sans doute par sa date de composition (1796) et par sa place dans l'œuvre du compositeur. Il s'agit de son deuxième opéra, composé à l'âge de 33 ans. Non seulement on y retrouve, comme dans L'Amore coniugale, quelques citations littérales des opéras de Mozart (La Flûte enchantée, Les Noces de Figaro et Don Giovanni), mais l'inspiration mélodique, la forme de certains airs, les ensembles surtout et le style orchestral nous renvoient souvent à l'opéra allemand de la fin du XVIIIe siècle. Créée à Venise puis révisée pour Milan trois ans plus tard - de façon plutôt radicale si l'on en juge par les différences entre les deux livrets -, l'œuvre s'inspire des mêmes sources que l'opéra homonyme de Cherubini et, malgré quelques modifications dans le nom des personnages, elle offre le même synopsis. Mais l'opéra lui-même relève plutôt du Singspiel mâtiné d'opéra séria, comme L'Enlèvement au sérail, que du pur opéra à sauvetage révolutionnaire. Il est difficile d'en juger a priori mais les modifications pour la version milanaise de 1799 (enregistrée ici) visaient d'évidence à rapprocher l'œuvre des standards de l'opéra italien "à la mode" : passage à deux actes au lieu de trois et introduction de nombreux airs de bravoure où les interventions du chœur servent essentiellement de contrepoint aux virtuosités des protagonistes. C'est le cas notamment pour ceux du méchant de l'histoire, Boleslao qui, pour ces reprises, fut assuré par Giovanni David, et dont la vocalité nous entraîne du côté des grands ténors rossiniens de la période napolitaine. C'est à n'en pas douter sa richesse musicale et la variété des styles qui fait toute la séduction de cet opéra atypique et toujours plein de surprises.

 

L'équipe réunie par George Petrou, à la tête des forces avec lesquelles il avait déjà réalisé une excellente Ginevra di Scozia, se révèle remarquablement adaptée à cette musique au style intermédiaire. Dans un rôle qui n'est pas sans évoquer la Constance mozartienne, Anna Maria Panzarella séduit par sa belle expressivité malgré un grave un peu limité pour cette tessiture de grand lyrique. Elena Belfiore n'a certes pas la profondeur d'un mezzo-contralto de premier plan mais sa musicalité irréprochable y supplée largement. Quant à Jeremy Ovenden, son timbre brillant de ténor mozartien au style et à la vocalisation impeccables en font un des éléments les plus remarquables de cet enregistrement et il donne à son personnage une admirable profondeur psychologique. Les petits rôles sont tenus avec compétence - avec une petite réserve sur le Narseno faiblard d'Ines Reinhardt. Une grande partie des récitatifs a été coupée sans que la cohérence en souffre mais on regrette, en revanche, une présentation un peu succincte, là où l'intérêt de l'œuvre et son histoire complexe auraient justifié une documentation plus développée. L'enregistrement lui-même apporte en tous cas au portrait d'un compositeur injustement oublié une facette supplémentaire du plus grand intérêt.

Alfred Caron

Retour liste cd-dvd-livres


Paiement sécurisé



L'Avant-Scène Opéra

15, rue Tiquetonne
B.P. 6244
75062 Paris
Cedex 02


Tél : 01 42 33 51 51
(+33) 1 42 33 51 51
Fax : 01 42 33 80 91
(+33) 1 42 33 80 91


VOS COMMANDES

 

Attention :

le service commercial sera fermé du 28 juillet au 20 août. Les commandes seront expédiées à partir du 21 août.

 

En dehors des vacances, les commandes passées avant 12 heures sont expédiées le jour même. Livraison en 2-3 jours en France metropolitaine

 

Vente sur place :

15 rue Tiquetonne 75002 Paris

9h-13h - 14h-18h

vendredi 9h-12h



SPECIAL ETUDIANTS

 

25 % de réduction accordée aux étudiants: merci de s'enregistrer sur le site et de nous adresser la copie de votre carte d'étudiant par mail à contact@asopera.fr pour obtenir un code promo personnel.



NOUS LIRE EN PDF

Vous pouvez lire notre revue, et l'imprimer, grâce aux fichiers PDF (et ePub pour certains titres)  téléchargeables après payement. La qualité d'affichage (haute ou moyenne) de ces fichiers est indiquée et varie selon la date d'édition de la revue. Ils sont destinés à un usage personnel, privé et gratuit.