Français  Anglais
Facebook

Recherche rapide par titre ou compositeur

Critiques cd-dvd et livres

LA FEMME SANS OMBRE

STRAUSS

 

Mlada Khudolev (l'Impératrice), August Amonov (L'Empereur), Olga Sergeeva (la Teinturière), Edem Umerov (Barak), Olga Savova (la Nourrice), Evegeny Ulanov (le Messager des Esprits), Tatiana Kravtsova (la Voix du Faucon), Ludmila Dudinova (le Gardien du Temple), Chœurs et Orchestre du Théâtre Mariinsky, dir. Valery Gergiev, mise en scène : Jonathan Kent (St-Pétersbourg, 5-6.XII.2011).

DVD Mariinsky MAR0543. Distr. Harmonia Mundi.

 

La voilà enfin captée cette Frau ohne Schatten pensée par Jonathan Kent pour le Mariinsky et qui créa trois soirs de suite une certaine polémique lorsqu'elle fut dévoilée au Festival d'Edimbourg. Une critique bien frileuse reprocha au metteur en scène d'avoir tenté (et à notre sens réussi) le grand écart entre l'univers de l'Impératrice, une Chine mythique créatrice d'images somptueuses, et l'Unterwelt de la Teinturière, un garage transformé en appartement, avec bagnole déglinguée, lave-linge et plumard. Au début du III, Kent superpose les deux univers, suspendant aux cintres les éléments ménagers et les attributs de l'impératrice - un immense arbre tortueux, entre autres -, image saisissante. Le tout est mené de main de maître, avec une direction d'acteur qui rend toujours limpide le moindre épisode comme les différents niveaux de lecture d'un ouvrage dont la complexité n'a effrayé ni Hofmannsthal ni Strauss - mieux, ils l'ont d'ailleurs revendiquée. On croit bien n'avoir jamais vu une mise en scène plus achevée de ce qui est à nos yeux et à nos oreilles le chef-d'œuvre de l'écrivain comme du musicien.

Et, miracle, l'ouvrage, qu'on a toujours coupé allègrement, est donné dans son intégralité : 3 h 23 d'une musique torrentielle emmenée dans un tempo soutenu par un Valery Gergiev visiblement plus inspiré par la Frau que jadis par Elektra. Avec pourtant un doute qui nous saisit : les musiciens ne le regardent guère, mais comme ils jouent, comme ils font l'orchestre de Strauss somptueux, débordé de couleurs pour l'exotisme des scènes célestes, mordant, violent, âpre lorsque l'on redescend chez les humains.

L'équipe de chant est hélas dépareillée. Assez formidable chez les humains, une Teinturière de grande venue, jamais harengère, toujours plutôt touchante qu'épuisante, Olga Sergeeva, marche dans rien moins que les pas de Ludwig, et son Barak sans façon, à l'allemand assez parfait, mérite une mention particulière pour la beauté de son chant décidément presque trop noble pour un humain : retenez bien ce nom : Edem Umerov. Impérieux Messager des Esprits, assez splendide nourrice d'Olga Savova, même si le grave d'une Hongen lui manque, mais hélas l'Empereur est bien fruste même si l'élan est là - sinon toujours les aigus de gloire. Le cas de l'Impératrice est plus complexe. Mlada Khudolev n'a pas la colorature de grâce qui saisirait dès son entrée, et à mesure de la représentation son timbre s'épuise. Mais quelle incarnation ! Si vous vous êtes ennuyé à la Frau façon studio d'enregistrement selon Christof Loy, vous retrouverez ici toute l'œuvre et rien que l'œuvre.

Jean-Charles Hoffelé

Retour liste cd-dvd-livres


Paiement sécurisé



L'Avant-Scène Opéra

15, rue Tiquetonne
B.P. 6244
75062 Paris
Cedex 02


Tél : 01 42 33 51 51
(+33) 1 42 33 51 51
Fax : 01 42 33 80 91
(+33) 1 42 33 80 91


VOS COMMANDES

 
 
Les commandes passées avant
midi sont expédiées le jour même. Livraison en 2-3 jours en France metropolitaine.

 

Vente sur place :

15 rue Tiquetonne 75002 Paris

9h-13h - 14h-18h vendredi 9h-12h



SPECIAL ETUDIANTS

 

25 % de réduction accordée aux étudiants: merci de s'enregistrer sur le site et de nous adresser la copie de votre carte d'étudiant par mail à contact@asopera.fr pour obtenir un code promo personnel.



NOUS LIRE EN PDF

Vous pouvez lire notre revue, et l'imprimer, grâce aux fichiers PDF (et ePub pour certains titres)  téléchargeables après payement. La qualité d'affichage (haute ou moyenne) de ces fichiers est indiquée et varie selon la date d'édition de la revue. Ils sont destinés à un usage personnel, privé et gratuit.