Français  Anglais
Facebook

Recherche rapide par titre ou compositeur

Critiques cd-dvd et livres

LA CLEMENCE DE TITUS

Mozart

Kurt Streit (Tito), Karina Gauvin (Vittelia), Kate Lindsey (Sesto), Julie Boulianne (Annio), Julie Fuchs (Servilia), Robert Gleadow (Publio), Ensemble Aedes, Le Cercle de L'Harmonie, dir. Jérémie Rhorer (2014).

CD Alpha-Classics 270. Notice en français. Distr. Outhere.

 

Après le récent Enlèvement au sérail, voici la suite des captations sur le vif des Mozart donnés au Théâtre des Champs-Elysées par Le Cercle de l'Harmonie - là encore, sans la dimension visuelle, ce qui ne nous frustre guère, la mise en scène de Denis Podalydès nous ayant paru un peu tiède lors de sa création, en 2014. Quant à l'interprétation musicale, avec le recul du temps et, surtout, des micros, elle n'est plus exactement telle que nous l'avaient transmise nos souvenirs. Certains y gagnent, d'autres y perdent. L'orchestre fait partie des gagnants : assez peu homogène depuis la salle, il paraît ici doté de sonorités plus rondes (côté clarinettes et violoncelles, par exemple). Karina Gauvin, en revanche, pâlit au disque : les rires de sorcière que lui a permis (ou imposés?) le metteur en scène ne passent pas l'épreuve de l'enregistrement, ses graves apparaissent moins sonnants ici et, surtout, on note une certaine nonchalance interprétative que son incarnation scénique avait masquée. Reste un timbre toujours aussi crémeux, des aigus rayonnants et une vraie personnalité vocale, qui se bonifie au second acte. Cela vaut d'ailleurs pour tous les interprètes : à l'acte I, le Sesto solide et sain de Kate Lindsey patauge trop manifestement dans les vocalises de « Parto, parto » et le Tito de Kurt Streit affiche son usure dans un « Ah se fosse intorno al trono » à peine chantonné. Sa voix désormais émaciée, aux harmoniques éteints, convient en revanche aux moments les plus ornés et campe finalement un personnage émouvant, qui semble se raidir contre sa propre fragilité : son grand accompagnato du second acte est sur ce point un modèle. On en remerciera aussi le chef, dont on admire la capacité à entrer immédiatement dans le vif du sujet, à concilier cantabile et dynamique « pré-romantique ». Manque encore à ses Mozart, systématiquement captés en direct, à se policer, à devenir aussi « beaux » qu'éloquents. Mais on a connu Titus plus ennuyeux... D'autant que les seconds rôles sont enthousiasmants : Publio barytonnant mais présent et viril, Annius chaleureux, Servilia délicieuse. Pas une référence, certes, mais un moment en bonne compagnie.

Olivier Rouvière

Retour liste cd-dvd-livres


Paiement sécurisé



L'Avant-Scène Opéra

15, rue Tiquetonne
B.P. 6244
75062 Paris
Cedex 02


Tél : 01 42 33 51 51
(+33) 1 42 33 51 51
Fax : 01 42 33 80 91
(+33) 1 42 33 80 91


VOS COMMANDES

 
 

Attention !

Notre service commercial sera fermé du 19 mai à 12h au 28 mai 2017. Les commandes seront expédiées à partir du 29 mai.

 



SPECIAL ETUDIANTS

 

25 % de réduction accordée aux étudiants: merci de s'enregistrer sur le site et de nous adresser la copie de votre carte d'étudiant par mail à contact@asopera.fr pour obtenir un code promo personnel.



NOUS LIRE EN PDF

Vous pouvez lire notre revue, et l'imprimer, grâce aux fichiers PDF (et ePub pour certains titres)  téléchargeables après payement. La qualité d'affichage (haute ou moyenne) de ces fichiers est indiquée et varie selon la date d'édition de la revue. Ils sont destinés à un usage personnel, privé et gratuit.