Français  Anglais
Facebook

Recherche rapide par titre ou compositeur

Critiques cd-dvd et livres

L'ENLEVEMENT AU SERAIL

Mozart

Jane Archibald (Constace), Norman Reinhardt (Belmonte), Mischa Scheliomanski (Osmin), Rachelle Gilmore (Blonde), David Portillo (Pedrillo), Le Cercle de l'Harmonie, dir. Jérémie Rhorer (live 2015).

CD Alpha 242. Distr. Outhere.

 

A l'été 2015, L'Enlèvement au sérail faisait scandale au Festival d'Aix-en-Provence à cause de la production de Martin Kusej, malgré l'injonction faite par le directeur Bernard Foccroulle au metteur en scène autrichien de renoncer à deux effets scéniques jugés trop choquants dans le contexte des attentats de l'époque : un drapeau de Daech et une décapitation. Dans ce contexte, l'attention avait été largement détournée de la musique, d'autant que le rythme et la lettre des dialogues était largement modifiés. Dans cette atmosphère électrique, on avait senti l'orchestre déstabilisé : on reconnaissait bien les options musicales de Jérémie Rhorer, que nous tenons depuis longtemps pour un des meilleurs interprètes actuels des opéras de Mozart, mais le Freiburger Barockorchester sonnait complètement éteint. Nous nous étions dit alors que nous aimerions réentendre le chef français dans des conditions plus favorables, et si possible avec son propre orchestre, le Cercle de l'Harmonie. Cela se produisit quelques semaines après, en version de concert au Théâtre des Champs-Elysées, et c'est cette soirée qui se trouve reproduite sur les présents disques, au risque d'immortaliser aussi les imperfections du direct.

 

Sans surprise, c'est une version de chef. Sans se sentir dépossédé de ses attributions de maître d'œuvre par un metteur en scène inflexible, Rhorer peut défendre sa vision selon laquelle, à l'opéra, le compositeur est son propre dramaturge. De fait, si l'on apprécie particulièrement son interprétation, c'est pour la logique évidente et la fluidité permanente de ses enchaînements de tempi, l'une des clés de voûte de la réussite musicale d'un opéra de Mozart. On avait trouvé dans L'Enlèvement Nézet-Séguin classique mais un peu sage (lire ici), René Jacobs passionnant mais un peu outré (lire ici) : Rhorer tient les deux plateaux de la balance en bon équilibre, sa direction pétille sans négliger la profondeur.

 

De la distribution d'Aix, on retrouve en haut de l'affiche Jane Archibald, splendide Constance dont la virtuosité n'oublie jamais la noblesse. On sera plus réservé sur la Blonde de Rachel Gilmore, habile et piquante mais acidulée dans un aigu très tendu. L'autre valet, David Portillo, est un Pedrillo élégant. L'Osmin de Mischa Schelomianski a plus de fraîcheur vocale mais moins de présence que Franz-Josef Selig à Aix, et c'est surtout côté ténor que l'on y perd, Norman Reinhardt n'ayant pas le rayonnement des grands Belmonte, quel que soit son grand scrupule stylistique. Une version de chef, donc, où le travail d'équipe l'emporte sur les individualités.

Christian Merlin

Retour liste cd-dvd-livres


Paiement sécurisé



L'Avant-Scène Opéra

15, rue Tiquetonne
B.P. 6244
75062 Paris
Cedex 02


Tél : 01 42 33 51 51
(+33) 1 42 33 51 51
Fax : 01 42 33 80 91
(+33) 1 42 33 80 91


VOS COMMANDES

 
 
Les commandes passées avant
midi sont expédiées le jour même. Livraison en 2-3 jours en France metropolitaine.

 

Vente sur place :

15 rue Tiquetonne 75002 Paris

9h-13h - 14h-18h vendredi 9h-12h



SPECIAL ETUDIANTS

 

25 % de réduction accordée aux étudiants: merci de s'enregistrer sur le site et de nous adresser la copie de votre carte d'étudiant par mail à contact@asopera.fr pour obtenir un code promo personnel.



NOUS LIRE EN PDF

Vous pouvez lire notre revue, et l'imprimer, grâce aux fichiers PDF (et ePub pour certains titres)  téléchargeables après payement. La qualité d'affichage (haute ou moyenne) de ces fichiers est indiquée et varie selon la date d'édition de la revue. Ils sont destinés à un usage personnel, privé et gratuit.