Français  Anglais
Facebook

Recherche rapide par titre ou compositeur

Critiques cd-dvd et livres

GEMMA DI VERGY

Donizetti

Montserrat Caballé (Gemma), Louis Quilico (le Comte di Vergy), Natalya Chudy (Ida di Gréville), Luis Lima (Tamas), Mark Munkittrick (Rolando), Paul Plishka (Guido), Opera Orchestra of New York, Schola Cantorum, dir. Eve Queler (live 1976).

CD Sony 88985470342. Argument quadrilingue dont français. Pas de notice. Distr. Sony.

 

Parmi les rééditions qui nous parviennent de chez Sony, retenons cette Gemma di Vergy témoin d'une Donizetti Renaissance alors en plein apogée, après avoir été amorcée en 1948 à Bergamo, lors des commémorations du centenaire de la mort du compositeur, mais médiatisée surtout à partir de 1957 avec l'Anna Bolena de Maria Callas. Leyla Gencer, Beverly Sills ou Montserrat Caballé seraient les autres grands noms de cette Renaissance, cette dernière pour ce rôle de Gemma di Vergy - composé par Donizetti en 1834 pour une Giuseppina Ronzi de Begnis qui venait d'incarner celui de Maria Stuarda (dans la version censurée Buondelmonte).

 

Le présent enregistrement fut réalisé les 14, 25 et 26 mars 1976 à Carnegie Hall, dans la foulée de la résurrection de l'œuvre qui, après trois quarts de siècle d'éclipse, était réapparue à Naples en décembre 1975 puis à Barcelone au début de l'année suivante et enfin à New York, avec justement Montserrat Caballé. A la direction ici, l'Américaine Eve Queler, l'une des plus ferventes baguettes de la Donizetti Renaissance et d'autres répertoires semi-oubliés qu'elle a su faire redécouvrir tout au long de sa carrière singulière, mène la partition avec un sens parfait de l'équilibre entre la rhétorique du premier Ottocento et la fougue romantique de ce melodramma qui précède Lucia di Lammermoor de quelques mois seulement.

 

A part une Adriana Maliponte égarée à la RAI en 1987 (Gala), Caballé a le monopole actuel de la discographie de l'ouvrage, du live de 1975 au San Carlo (Myto/Opera d'oro) à celui d'avril 1976 à Pleyel (Rodolphe - tous deux dirigés par Armando Gatto), en passant par cette captation new-yorkaise dont tous les bruits d'ambiance ont été gommés. Les admirateurs de la soprano y trouveront son art belcantiste des nuances et de la longueur de souffle, entaché pourtant d'aigus parfois tirés voire franchement bas qui ne contribuent pas à rendre immortelle son incarnation de Gemma, par ailleurs uniment languide. Ne boudons pourtant pas l'émotion intérieure et le frémissement inquiet qui existent dans « Una voce al cor d'intorno », mais ils ne suffisent pas à pallier l'investissement dramatique trop mesuré qui, dès lors que le destin de Gemma se tend de violence, devrait donner à son interprétation un autre relief : la fureur finale de la comtesse répudiée met le chant à l'épreuve plutôt qu'elle ne dresse la voix en ergot de colère. Autour de Caballé, Lima ne manque pas de vaillance pour faire entendre l'ardeur de Tamas, l'esclave amoureux et meurtrier, mais son « Mi togliete a un sol ardente » n'a pas les séductions de timbre que l'on pourrait espérer ; Quilico, souvent engorgé, s'éloigne lui aussi des attendus donizettiens.

 

Un document précieux, témoin de son temps qui le fut aussi pour la redécouverte du compositeur - mais on attend encore une Gemma de fulgurances et de noirceurs.

Chantal Cazaux

Retour liste cd-dvd-livres


Paiement sécurisé



L'Avant-Scène Opéra

15, rue Tiquetonne
B.P. 6244
75062 Paris
Cedex 02


Tél : 01 42 33 51 51
(+33) 1 42 33 51 51
Fax : 01 42 33 80 91
(+33) 1 42 33 80 91


VOS COMMANDES

 

Les commandes passées avant 12 heures sont expédiées le jour même. Livraison en 2-3 jours en France metropolitaine

 

Vente sur place :

15 rue Tiquetonne 75002 Paris

9h-13h - 14h-18h

vendredi 9h-12h



SPECIAL ETUDIANTS

 

25 % de réduction accordée aux étudiants: merci de s'enregistrer sur le site et de nous adresser la copie de votre carte d'étudiant par mail à contact@asopera.fr pour obtenir un code promo personnel.



NOUS LIRE EN PDF

Vous pouvez lire notre revue, et l'imprimer, grâce aux fichiers PDF (et ePub pour certains titres)  téléchargeables après payement. La qualité d'affichage (haute ou moyenne) de ces fichiers est indiquée et varie selon la date d'édition de la revue. Ils sont destinés à un usage personnel, privé et gratuit.