Français  Anglais
Facebook

Recherche rapide par titre ou compositeur

Critiques cd-dvd et livres

DON CARLO

Verdi

 

Ramón Vargas (Don Carlo), Svetlana Kasyan (Elisabetta), Ildar Abdrazakov (Filippo II), Ludovic Tézier (Posa), Daniela Barcellona (Eboli), Marco Spotti (le Grand Inquisiteur), Orch. et Chœur du Teatro Regio, dir. Gianandrea Noseda, mise en scène : Hugo de Ana (Turin, 19.IV.2013).

DVD Opus Arte OA 1128 D. Distr. DistrArt Musique.

 

Malgré la scénographie somptueuse de la production turinoise - entièrement signée du metteur en scène Hugo de Ana -, impossible de recommander vraiment ce Don Carlo, même dans l'optique d'un classicisme de bon aloi. Car si l'historicisme assumé des costumes, opulents et ouvragés, ainsi que des décors monumentaux, écrasants comme la raison d'Etat, peut servir la part étouffante de l'intrigue et de la cour de Philippe, il est aussi le symptôme d'un univers visuel pensé in abstracto, coupé de toute direction d'acteurs et plus encore de toute adaptation à la distribution. Or ici, non seulement l'Infant de Ramón Vargas avoue un inconfort vocal permanent - arrachant à sa voix, dans l'effort douloureux ou dans la faiblesse détimbrée, ce qui devrait être extase amoureuse ou éclat passionné -, mais son costume - pourpoint bedonnant et culotte bouffante - accuse plus encore l'acteur, l'engonçant en des postures grotesques qu'une présence scénique par le moins encombrée ne peut dépasser.

 

Autour de ce regret fondamental, les surprises affluent, bonnes ou mauvaises, voire les deux en même temps. Svetlana Kasyan est une Elisabetta au soutien ici précaire, manquant de couleurs, de ligne et surtout d'idée dans un rôle qui semble la dépasser, tandis que Daniela Barcellona dessine une Eboli autrement femme - et autrement maîtresse de ses moyens. Tézier promène son parfait Posa, chant d'école mais impassibilité bien connue aussi, que cette mise en scène ne pousse certes pas en ses retranchements... Quant à Ildar Abdrazakov, il offre une plénitude vocale (à part des graves un peu courts) et une prestance physique presque problématiques : son charisme impose au Carlo de Vargas un rival séduisant bien plus qu'un père souverain. Quant à l'Inquisiteur de Marco Spotti, sa superbe vocale manque d'un rien d'abyme insondable, plus vindicatrice que sépulcrale.

 

La baguette de Noseda, sans défaut majeur mais sans atmosphère qui parvienne à reprendre la main sur le decorum scénique, laisse se dérouler ce Don Carlo vocalement paradoxal et son théâtre de surface. On passe.

Chantal Cazaux

Retour liste cd-dvd-livres


Paiement sécurisé



L'Avant-Scène Opéra

15, rue Tiquetonne
B.P. 6244
75062 Paris
Cedex 02


Tél : 01 42 33 51 51
(+33) 1 42 33 51 51
Fax : 01 42 33 80 91
(+33) 1 42 33 80 91


VOS COMMANDES

 

Les commandes passées avant 12 heures sont expédiées le jour même. Livraison en 2-3 jours en France metropolitaine

 

Vente sur place :

15 rue Tiquetonne 75002 Paris

9h-13h - 14h-18h

vendredi 9h-12h



SPECIAL ETUDIANTS

 

25 % de réduction accordée aux étudiants: merci de s'enregistrer sur le site et de nous adresser la copie de votre carte d'étudiant par mail à contact@asopera.fr pour obtenir un code promo personnel.



NOUS LIRE EN PDF

Vous pouvez lire notre revue, et l'imprimer, grâce aux fichiers PDF (et ePub pour certains titres)  téléchargeables après payement. La qualité d'affichage (haute ou moyenne) de ces fichiers est indiquée et varie selon la date d'édition de la revue. Ils sont destinés à un usage personnel, privé et gratuit.