Français  Anglais
Facebook

Recherche rapide par titre ou compositeur

Critiques cd-dvd et livres

COMPLETE SONGS FOR SOPRANO AND PIANO

Puccini

Krassimira Stoyanova (soprano), Maria Prinz (piano).

CD Naxos 8.573501. Distr. Outhere.

 

Pour la première fois réunies au disque, les mélodies de Puccini surprennent : infiniment moins audacieuses de langage que son corpus scénique (et ce, y compris pour les plus tardives d'entre elles), fort brèves (moins d'une minute parfois !), elles allient la sincérité d'un panache mélodique efflorescent à un rapport chant-piano très conventionnel et à un diatonisme tonal qui les ancre dans une tradition plus proche de la canzone que de la mélodie de haute école - n'était un sens de la prosodie, du galbe plastique de la ligne vocale accordé au poème, toujours juste. Echelonnées des années de conservatoire - celles du compositeur en formation - aux années 1910 - celles de l'artiste à l'acmé de ses moyens -, elles égrènent des inspirations changeantes, tour à tour emphatique ou intimiste, hymnique ou familière, souvent d'une certaine naïveté tant dans la découpe que dans l'élan expressif, entre ingénuité et pathétique.

 

L'amateur d'opéra y reconnaîtra les germes de fragments par ailleurs si bien installés dans le répertoire qu'on a peine à imaginer qu'ils furent conçus en amont et dans un cadre si éloigné de l'action théâtrale qu'on leur connaît désormais : Salve Regina (1882) servira ainsi à la prière « Angiol di Dio » des Villi (l'année suivante) ; Storiella d'amore et Mentìa l'avviso (1883), au trio Tigrana/Franck/Edgar (Edgar, 1889) et à l'air de Des Grieux « Donna non vidi mai » (Manon Lescaut, 1893) ; Sole e amore (1888), aux adieux de Mimì (La Bohème, 1896) ; Canto d'anime (1904), à l'air de Rinuccio « Firenze è come un albero fiorito » (Gianni Schicchi, 1918) ; Sogno d'or (1912) et « Morire ? » (1917), au brindisi « Beve al tuo fresco sorriso » et à l'air de Ruggero « Parigi è la città dei desideri » (La rondine, 1917).

 

Si aucun chef-d'œuvre ne se révèle ici, ce récital n'en pas moins fondamental pour mieux connaître et comprendre l'inspiration de Puccini, d'autant qu'il est remarquablement interprété : Krassimira Stoyanova possède l'exact format vocal pour aborder ces miniatures aux ardeurs soudaines - aigus pleins et rayonnants, graves au métal solide ; plus encore, elle sait allier ces moyens généreux à une diction soignée et à une ligne châtiée droit héritée des Donizetti et Verdi qu'elle sert par ailleurs avec style, sans compter un art du mot et du son qui toujours reste dans le ton de la mélodie de chambre et jamais ne vire au grand déploiement opératique. Même bon goût du côté du piano, où Maria Prinz conserve délié, nuance et finesse du trait, même dans les moments les plus chaleureux. Une très intelligente réalisation.

Chantal Cazaux

Retour liste cd-dvd-livres


Paiement sécurisé



L'Avant-Scène Opéra

15, rue Tiquetonne
B.P. 6244
75062 Paris
Cedex 02


Tél : 01 42 33 51 51
(+33) 1 42 33 51 51
Fax : 01 42 33 80 91
(+33) 1 42 33 80 91


VOS COMMANDES

 

Attention :

le service commercial sera fermé du 28 juillet au 20 août. Les commandes seront expédiées à partir du 21 août.

 

En dehors des vacances, les commandes passées avant 12 heures sont expédiées le jour même. Livraison en 2-3 jours en France metropolitaine

 

Vente sur place :

15 rue Tiquetonne 75002 Paris

9h-13h - 14h-18h

vendredi 9h-12h



SPECIAL ETUDIANTS

 

25 % de réduction accordée aux étudiants: merci de s'enregistrer sur le site et de nous adresser la copie de votre carte d'étudiant par mail à contact@asopera.fr pour obtenir un code promo personnel.



NOUS LIRE EN PDF

Vous pouvez lire notre revue, et l'imprimer, grâce aux fichiers PDF (et ePub pour certains titres)  téléchargeables après payement. La qualité d'affichage (haute ou moyenne) de ces fichiers est indiquée et varie selon la date d'édition de la revue. Ils sont destinés à un usage personnel, privé et gratuit.