Français  Anglais
Facebook

Recherche rapide par titre ou compositeur

Critiques cd-dvd et livres

ADRIANA LECOUVREUR Révérence

Cilea

 

Magda Olivero (Adriana), Juan Oncina (Maurizio), Adriana Lazzarini (la Princesse de Bouillon), Sesto Bruscantini (Michonnet), Enrico Campi (le Prince de Bouillon), Piero di Palma (l'Abbé de Chazeuil), Chœur et Orchestre du San Carlo de Naples, dir. Oliviero de Fabritiis (Edimbourg, live 27 août 1963).

CD Testament SBT2 1501. Distr. NewartsInt / Socadisc.

 

Août 1963 : le Festival d'Edimbourg accueille le San Carlo de Naples, Renata Tebaldi est annoncée en Adriana Lecouvreur mais au dernier moment Magda Olivero la remplace, comme elle l'avait déjà fait en 1959 lors de la création de cette production et alors même qu'elle relevait d'une périlleuse opération chirurgicale - la bande de cette soirée historique, où le Maurizio de Franco Corelli et le Michonnet d'Ettore Bastianini n'avaient d'yeux que pour elle, a fait le tour du monde : Adriana serait pour l'éternité Magda Olivero, seules Renata Scotto puis Margaret Price purent tenter de lui ravir le rôle. La BBC avait placé ses micros pour Tebaldi, heureusement elle capta tout de même Olivero.

En 1963, l'actrice est toujours aussi prodigieuse - la récitation de Phèdre donne le frisson - même si la chanteuse souffre parfois, timbre émacié, justesse de l'aigu conquise de haute lutte ; mais rien n'y fait, elle est tellement Adriana qu'on rend les armes. Avec cela une pertinence absolue dans l'appréciation du style si particulier de Cilea, qui fait flamboyer le vérisme tardif en le mêlant à un art de la conversation que le compositeur de L'Arlesiana déduira de Richard Strauss et partagera avec Ermano Wolf-Ferrari.

La soirée écossaise est précieuse à plus d'un titre. Pour la direction incandescente de De Fabritiis d'abord, dramatique, tendue, qui propose une alternative cinglante au décor très « grand opéra » qu'y déployait Mario Rossi, et pour les comprimari. Juan Oncina chante plus stylé que Franco Corelli et, du coup, compose un personnage autrement subtil. Si Olivero se mesurait durant la soirée napolitaine à la Princesse de Bouillon « furioso » de Giulietta Simionato, Adriana Lazzarini lui offre une rivale plus noble à Edimbourg et ajoute un rôle à la galerie de portraits qu'elle composa toujours avec l'art que l'on sait. Mais la voix se dérobe parfois. Qu'importe, elle se surpasse dans l'incarnation. Sesto Bruscantini, Michonnet décidément paternel, di Palma prodigieux Abbé de Chazeuil, tous délivrent une soirée flamboyante qui, publiée enfin d'après les bandes originales, rejoint l'écho de la captation napolitaine de 1959 au firmament des huit Adriana que nous aura léguées Magda Olivero. On ne pouvait rêver plus juste hommage à celle qui nous a quittés le 8 septembre dernier dans sa cent-quatrième année.

Jean-Charles Hoffelé

Retour liste cd-dvd-livres


Paiement sécurisé



L'Avant-Scène Opéra

15, rue Tiquetonne
B.P. 6244
75062 Paris
Cedex 02


Tél : 01 42 33 51 51
(+33) 1 42 33 51 51
Fax : 01 42 33 80 91
(+33) 1 42 33 80 91


VOS COMMANDES

 

Attention :

le service commercial sera fermé du 28 juillet au 20 août. Les commandes seront expédiées à partir du 21 août.

 

Jusqu'au 27 juillet les commandes passées avant 12 heures sont expédiées le jour même. Livraison en 2-3 jours en France metropolitaine

 

Vente sur place :

15 rue Tiquetonne 75002 Paris

9h-13h - 14h-18h

vendredi 9h-12h



SPECIAL ETUDIANTS

 

25 % de réduction accordée aux étudiants: merci de s'enregistrer sur le site et de nous adresser la copie de votre carte d'étudiant par mail à contact@asopera.fr pour obtenir un code promo personnel.



NOUS LIRE EN PDF

Vous pouvez lire notre revue, et l'imprimer, grâce aux fichiers PDF (et ePub pour certains titres)  téléchargeables après payement. La qualité d'affichage (haute ou moyenne) de ces fichiers est indiquée et varie selon la date d'édition de la revue. Ils sont destinés à un usage personnel, privé et gratuit.